DES CADAVRES DANS NOS POUBELLES

Affiche - Laboratoire IRIS & ADES (CNRS) - 2018

Dans les contextes contemporains comme dans les contextes archéologiques, de nombreux restes humains sont mis au jour au sein de structures contenant des rejets détritiques. Ces dépôts ne témoignent sans doute pas que d’un simple abandon, ou d’une privation de sépulture. Ils sont souvent liés à une volonté délibérée de connoter négativement le corps mort –en tout ou en partie-, ou de l’assimiler à un déchet.